Articles

 À propos de :

Pascal Faidy Quintet
"L'enfant du pays, Pascal Faidy, est maintenant devenu un musicien incontournable de la scène jazz.
Il réussit à captiver son public avec un jazz énergique et mélodique."
 La Nouvelle République.


"Le public a beaucoup apprécié. Belle initiative aux organisateurs que de nous avoir fait redécouvrir le Quintet de Pascal Faidy." L'avenir.

Michel Delage Big Band 
"Ce fut un véritable scénario sonore avec une inépuisable palette de timbres, une balance entre tendresse et nervosité pour le plus grand bonheur des 400 spectateurs." La Nouvelle République.

Raconte-moi le jazz
"Les petites histoires dans la grande histoire du jazz, racontées avec humour et beaucoup de connaissances. Un programme que les festivaliers ont applaudi, les grands standards étant toujours appréciés." Centre Presse.

"C'est avec une certaine jubilation que les adultes présents ont apprécié également ce spectacle." 
Un heureux mélange de conte, de conférence, de musique qui donne envie de bouger et de frapper dans les mains. Ce spectacle pour enfants est aussi un spectacle pour adultes...le temps passe trop vite."
 La Nouvelle République

"Ce spectacle parfaitement maîtrisé par 2 musiciens au professionnalisme et au talent irréprochables, a su emporter l'enthousiasme des enfants présents aux deux séances, celle du matin pour les écoliers et celle de l'après-midi pour les collégiens." Festival Jazz et Garonne.

Concert-Discussion autour du jazz 
"Un concert pas comme les autres, agrémenté d'explications données par les deux jazzmen sur l'origine du jazz, sa grande et sa petite histoireIls ont su capter l'attention de tous, y compris les jeunes enfants." Médiathèque de Nieuil l'Espoir.

Inaugurations
Une comédie qui redonne de l'énergie. C'est drôle, intelligent, généreux et joyeux.
Un spectacle haut en couleur, sans prétention qui vous redonne de l’énergie et remet du sens, l’air de rien, sur l’art de faire du théâtre.
Marie-José Sirach – l'Humanité.

"Une heure et quart de sourires ou de rires francs, avec au fond un message qui passe, et qui reste d’actualité : si vous trouvez que la culture est chère, essayez l’ignorance ! Allez découvrir en famille cette nef de l’éphémère, ce bateau-mouche de l’illusion, ce caboteur d’artistes, ce porte-containers de rêves» qui oscille entre cabaret, cirque, théâtre, clown et musiques originales..." JL Sauzade – La Marseillaise.